Guémené-sur-Scorff (Morbihan). Étude du fonds des Rohan-Guémené conservé aux Archives départementales du Morbihan

Archives Morbihan 04-2019(1)
Dépouillement en cours du fonds des Rohan-Guémené, Archives départementales du Morbihan (Avril 2019)

Nous avons été contactés en novembre 2018 par l’association Kastell Kozh, domiciliée à Guémené-sur-Scorff. L’association avait pour projet de procéder à la numération des documents d’archives disponibles aux Archives départementales du Morbihan, concernant la ville de Guémené-sur-Scorff, et en particulier le fonds des Rohan-Guémené (série E). Ayant, dans un premier temps, pris contact avec les Archives, l’association a été informée des lourdes contraintes techniques et de coût représenté par une numérisation systématique de ce fonds, ne comprenant pas moins de 209 cartons, soit potentiellement plusieurs dizaines de milliers voire quelques centaines de milliers de pages de document à numériser. Face à ce constat, l’association Kastell Kozh a pris contact avec notre Cabinet d’Études Historiques pour :

  1. Réaliser un dépouillement sélectif et un inventaire photographique de la documentation intéressante, notamment à des fins de mise en valeur du patrimoine guémenois ;
  2. Procéder aux transcriptions des documents les plus anciens et les plus intéressants, à même d’être réutilisés rapidement à des fins de mise en valeur du patrimoine.

Au total, ce sont 122 cotes potentielles que nous avons repérées. Parmi celles-ci, 73 (60%) sont des cotes non inventoriées dans l’instrument de recherche proposé par les Archives départementales du Morbihan et dont le contenu nous est donc totalement inconnu. 36 cotes ont été dépouillées et numérisées (29%) ; elle constituent la matière du présent rapport. Enfin, 13 cotes (11%) sont inventoriées mais n’ont pu faire l’objet d’un dépouillement dans les délais impartis ; il s’agit essentiellement de cartons regroupant des données sur la paroisse de Locmalo dont fait partie Guémené (E 5372 à E 5381 notamment). Parmi les 36 cotes numérisées, 16 ont été transcrites partiellement ou entièrement (44% des cotes numérisées). Cet ensemble représente à lui seul 5 098 clichés. La plupart des photographies concerne une unique page de document, mais d’autres clichés couvrent deux pages ; on peut ainsi estimer à environ 7 000 le nombre de pages de documents couvertes par cette étude.

Les documents disponibles dans la série B sont essentiellement des inventaires après décès du XVIIIe siècle. Ceux-ci offrent plusieurs apports : tout d’abord, l’inventaire est la transposition écrite du cadre de vie matériel de celui ou celle qu’il concerne ; par ailleurs, les greffiers suivent une progression logique dans l’habitation, en localisant les objets qu’ils inventorient, ce qui permet de se faire une idée précise de l’organisation de la demeure.

Bien qu’elle représente le fonds le plus conséquent, une grande partie de la documentation contenue en série E n’est pas inventoriée. Les liasses balisées le sont par ailleurs souvent très succinctement. Leur contenu est très disparate mais concerne, d’une manière générale, la gestion de l’ensemble de la principauté de Guémené.

En série J est conservé un ensemble de notes prises par les divers membres de la famille Galles, imprimeurs à Vannes au XIXe siècle (sous-série 2 J) sur des documents, dont les originaux ne sont parfois pas parvenus jusqu’à nous, intéressants la principauté et la seigneurie de Guémené, ainsi que des données généalogiques sur les Rohan-Guémené.

 

Les recherches documentaires menées au sein des Archives départementales du Morbihan permettent de considérablement renouveler nos connaissances sur l’espace urbain guémenois et la culture matérielle de ses habitants, entre le XVe et le XVIIIe siècle. Les textes permettent de compléter corriger certaines approximations concernant en particulier le château, les moulins, l’auditoire et les halles, commises depuis le XIXe siècle. Soulignons toutefois que la vocation première de ces recherches était la numérisation et la transcription du plus grand nombre d’actes possibles intéressant Guémené-sur-Scorff pour ensuite mettre la documentation rassemblée à la disposition des étudiants, des érudits et des chercheurs.

En adoptant la démarche exemplaire de vouloir recenser, collecter et mettre à la disposition de tous une matière historique et archéologique la plus exhaustive possible sur l’espace urbain guémenois, l’association Kastell Kozh prépare l’évolution de la vision du tourisme à Guémené-sur-Scorff vers ce que les professionnels du secteur touristique appellent déjà le « tourisme 4.0 ». Dans cette conception de l’offre touristique, il s’agit de proposer au public un ensemble de lieux et de produits culturels parmi lesquels le public lui-même choisira celui ou ceux qui l’intéresse et constituera ainsi son propre programme, par opposition aux visites guidées traditionnelles. Ce tourisme « à la carte » suppose de développer une connaissance fine et précise de l’ensemble des éléments culturels et patrimoniaux d’un territoire afin que chacun puisse y puiser les informations qui l’intéresse. La mise en œuvre du tourisme patrimonial 4.0 implique donc de multiplier les recherches et les études aboutissant à cette connaissance permettant de développer les produits touristiques. En ce sens, on peut dire que l’association Kastell Kozh est donc à la pointe du marketing touristique, en préparant dès aujourd’hui le terrain pour développer les produits touristiques de demain.

Au-delà de l’offre touristique, ce sont aussi des actions de médiation inédites qui sont à envisager, en particulier auprès des guémenois. Les données historiques nourriront par ailleurs les études techniques (études préliminaires à des restaurations d’édifices anciens, etc.).

Découvrez ici le : Rapport Guémené !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s