Historien & Architecte

L’alliance de l’historien et de l’architecte, c’est la création d’une synergie au service de notre beau patrimoine !

L’objectif de nos deux métiers est commun : nous valorisons un édifice au cœur d’un paysage local dans le respect de son authenticité et son intégrité.

Le projet des deux chapelles Saint-Jaoua et Saint-Jean-Balanant à Plouvien (Finistère) en est un bel exemple !

 

L’objectif était de retracer l’histoire des lieux le plus précisément possible pour orienter le projet architectural futur en tenant compte de la construction originale et en préservant l’historicité des deux chapelles.

LK-VLeman-Art-1_Citation_1

Il s’agit donc bien de synergie entre observations architecturales menées sur le terrain et investigation approfondie dans les fonds d’archives.

 

Comprendre les évolutions des édifices au cours du temps, analyser les transformations permet de dresser la cartographie historique et architecturale de l’édifice et c’est le travail de l’historien.

Comprendre et s’imprégner de ces données pour présenter un projet architectural authentique, c’est la mission de l’architecte.

 

LK-VLeman-Art-1_Image_1
Chapelle Saint-Jean-Balanant (Plouvien, Finistère)
LK-VLeman-Art-1_Image_2
Chapelle Saint-Jaoua (Plouvien, Finistère)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La recherche documentaire porte sur des actes notariés, des pièces cadastrales ou de la documentation seigneuriale et ecclésiastique. La démarche peut être longue (quelques semaines) mais elle réserve de très belles surprises.

Ainsi notre travail a permis de démontrer deux faits d’importance : la chapelle Saint-Jaoua est très probablement le fruit de plusieurs phases de construction s’étalant entre le courant du XVe et la première moitié du XVIe siècle.

Concernant la chapelle Saint-Jean-Balanant, il semble que cette dépendance de l’ordre de l’Hôpital, ait davantage été un établissement rural destiné à engranger des revenus par les prélèvements seigneuriaux, plutôt qu’un hôpital à proprement parler, comme cela avait été annoncé précédemment par certains historiens et érudits.

C’est ce souci d’exactitude qui renforce le lien entre les deux professions : aller à la source pour retrouver les informations d’origine et s’en inspirer architecturalement.

Ce travail facilite grandement la préservation de l’authenticité de la chapelle et favorise sa remise en valeur.

LK-VLeman-Art-1_Image_3

L’alliance des compétences des historiens et des architectes est essentielle : c’est la mise en valeur d’un édifice historique qui est en jeu !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s